La voiture : le moyen de déplacement absolu sur longue distance

Rando_Klastoriko

Il y a peu, nous discutions mariage et voyages de noces avec des collègues. J’ai expliqué que, pour notre part, nous n’avions pas fait de voyage pour diverses raisons (principalement budget, mais également pas de volonté de voyager à ce moment, tout étant une question de priorité).

La réponse de l’un d’entre eux m’a un peu laissé sur place : « de toutes façons vous ne pouvez pas vraiment voyager, à vélo vous n’allez pas aller très loin… »

Où l’on apprend deux choses : Le fait qu’on soit limité à quelques kilomètres avec un vélo et le fait que la voiture soit l’unique moyen de voyager sur de longues distances.

Pour la première chose, le tourisme vert a encore du mal à trouver une visibilité auprès du grand public mais il existe pourtant de vraies possibilités de voyager à vélo sur de très longues distances. Certains vont même jusqu’à faire le tour du monde à vélo !

Sans aller jusque là, il a été mis en place plusieurs vélo-routes avec des tracés européens très intéressants permettant de parcourir de très longues distances en traversant plusieurs pays de façon sécurisée et adaptée pour le voyage à vélo.

Tous les trajets sont loin d’être finalisés, mais certains comme l’eurovélo 6 (débutant par la Loire à vélo)  ou l’eurovélo 1 sont très avancés et permettent, après un minimum de préparation malgré tout, de très beaux voyages et de réels « road trips » à vélo de plusieurs milliers de kilomètres.

La préparation physique n’est pas réellement nécessaire (il ne s’agit pas d’effectuer une traversée de l’Europe à 40 km/h de moyenne, ni de faire 200 bornes par jour) mais une habitude du vélo, même en ville, est nécessaire, ne serait-ce que pour habituer le corps à certaines postures et ainsi éviter les courbatures et les douleurs au fessier. Ces douleurs sont principalement dues au maintien de certaines positions et de certains appuis pendant de longs moments, mais l’effort physique, lui, est très modéré et non générateur de douleur lorsqu’on est en bonne santé générale.

Pour la deuxième chose : Rien ne vous oblige à voyager à vélo si ce n’est pas votre truc, aller au boulot à vélo et traverser le pays à vélo sont deux choses différentes, et le voyage à vélo n’est pas nécessairement au goût de tous. Pour cela, il existe un système de transport public sur longues distance qui a aujourd’hui plus d’un siècle : le train !

Et nonobstant son côté polluant, l’absence de voiture n’empêche absolument pas de prendre l’avion pour les très longues distances, les aéroports étant aujourd’hui souvent accessibles via des navettes partant des principaux centre-villes et ceux de Paris étant accessibles via le RER.

L’absence de voiture n’a donc jamais été un frein aux voyages et ce genre de réactions imaginant qu’ « au delà de l’automobile point de salut » me laissera toujours pantois…

Publicités

11 réflexions sur “La voiture : le moyen de déplacement absolu sur longue distance

  1. L’argument de l’avion me laisse un peu coi…

    Je crois qu’il vaut mieux détenir une voiture et en user intelligemment que de prendre l’avion une fois par an pour aller à l’autre bout du globe…
    Enfin, si l’on est persuadé que l’avion va sauver le monde…

    Foi de car-free (je n’ai ni voiture) et de plane-free (ni jet privé… et je ne prends plus l’avion depuis 2009, une décision et un retour d’outre-atlantique) !

    • Il ne s’agit ici nullement de prendre l’avion une fois par an (à moins de faire un mariage par an mais je connais peu de monde concerné !)

      Le tourisme annuel et les vacances de masse sont un tout autre problème, je parlais de voyage occasionnel ici en l’occurrence.

      Je ne suis pas fan de l’avion non plus, même s’il reste un des seuls moyens de voir sa famille régulièrement à l’époque de l’immigration massive, le bateau étant également très intéressant de façon occasionnel mais plus difficile à prendre régulièrement.

      Mais par exemple, nous comptons faire un voyage en Bulgarie dans quelques années, et nous prendrons le train avec une journée en Serbie, il est bien plus agréable de voyager ainsi en voyant ce qu’on traverse et en faisant des étapes pour découvrir ce qu’on traverse.

      Mais le train ne me permet malheureusement pas de voir ma famille (habitant dans un autre pays) régulièrement (trop loin, trop long, trop cher), et la voiture ne m’aiderait pas plus, du coup je ne la vois plus, un peu triste.

    • Et pourquoi on ne pourrait pas user de l’avion de manière intelligente également ? ie uniquement quand les autres solutions ne sont pas possibles (voyage intercontinental par exemple) et que ces voyages sont ‘nécessaires’ (‘nécessaire’ payer moins cher l’alcool et le logement). En somme, la même réflexion qui devrait rentrer dans l’usage de la voiture au quotidien.

      unependule a tout à fait raison : à une époque où l »immigration est répandue (et tant mieux!), on ne peut pas toujours se passer entièrement de l’avion, à moins de ne plus voir sa famille du tout. Un peu radical non?

      Evidemment sur les trajets continentaux, les trains sont à privilégier, d’autant plus qu’en train de nuit on ne perd pas réellement de temps. A se demander pourquoi SNCF/DB suppriment les CityNightLine, pourtant si pratiques et écologiques (et toujours remplies!)

  2. Je suis bien d’accord avec unependule !
    Il y a deux ans je suis partie au Pérou en cargo, retour également en cargo (j’ai renoncé à l’avion depuis quelques années).
    L’an prochain j’espère pouvoir aller au Vietnam-Laos-Cambodge-Birmanie avec le train et le bus.
    Toutes le fins d’été je fais une randon en Allemagne à vélo, le long des fleuves, un vrai régal. Je prends le train avec mon vélo pour atteindre ma destination, et reviens avec le train lorsque j’ai roulé dans une belle liberté et en osmose avec la nature pendant 15 jours. La réservation des trains « europe » coûte très peu. Par exemple, Hambourg-Genève 39 euros, si on s’y prend en avance.
    Renoncer à la voiture permet de chercher des solutions nouvelles et c’est bien agréable.
    Bon vélo à tous !
    Gigi

  3. Voyager à Vélo est un art, l’art de voyager par excellence, ni trop lent ni trop rapide, juste idéal pour découvrir, rencontrer et partager…
    Le train, le bateau, ou éventuellement l’avion vont servir à la projection sur les lieux de l’expérience…
    Surtout ne jamais oublier que ce n’est pas la destination qui compte, mais le voyage !
    Le voyage au long cours à vélo, c’est comme la haute mer en voilier, c’est rentrer dans une autre dimension, c’est aussi un voyage intérieur, une expérience initiatique…
    Il faut vivre ça au moins une fois dans sa vie, très certainement…
    Bien à vous
    Jac

  4. Pardon : il est vrai que l’on ne se marie pas des dizaines de fois dans une vie.
    Mais prendre le temps pour ce type de voyage me semble donc d’autant plus important.
    Ensuite, la valeur d’un voyage ne se mesure pas que par la distance : le « dépaysement » s’acquiert autant par le temps que par la distance.
    C’est pourquoi, quand je veux passer un week-end loin de la maison, j’aime bien passer deux nuits à l’extérieur et ainsi partir dès le vendredi soir (en randonnée pédestre comme à vélo) et ainsi planter la tente deux fois (ou dormir deux fois sous un autre toit). Ainsi, il existe un réveil suivi d’une journée suivie d’un coucher, ces trois choses étant à l’extérieur de chez soi. Et pour moi, cela participe déjà fortement au dépaysement.

    Et pourtant, je parle donc de très peu de temps. Et je peux vous dire que 100 km à vélo dépaysent fortement (enfin, peut-être que ce n’est plus la même chose pour celui qui fait des dizaines de milliers de km sur son vélo tous les ans).

  5. Je pense qu’il y a beaucoup plus de gens qui font le tour du monde à vélo qu’en voiture.
    De mes connaissances en tout cas. Et puis quand on cherche sur google « tour du monde voiture vélo », il n’y a que des réponses relatives à des tours du monde à vélo.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s