Et si on payait pour se déplacer ?

Gas-pump-Indiana-USA

J’ai calculé mon budget transport à l’année, utilitaire (trajet boulot, courses) + loisirs (vacances, week-end, sorties) en prenant en compte les quelques transports en commun empruntés, l’usure de mon vélo et son entretien : j’obtiens 500 €/an en comptant l’amortissement.

Je vous laisse calculer !

http://www.moniteurautomobile.be/prix-revient-voiture.cfm

Publicités

4 réflexions sur “Et si on payait pour se déplacer ?

    • A chacun de calculer le sien pour se rendre compte, selon les années ce n’est jamais la meme chose, nous c’est souvent train + vélo, après certains dépensent plus ou moins selon leur budget personnel, certains ne peuvent partir qu’a côté de chez eux, d’autres à l’autre bout du monde, le but ici est de calculer le budget annuel total pour voir à combien revient son budget en fonction de son moyen de transport et non de comparer les possibilités de chacun …

  1. Je viens de découvrir votre blog et de le lire en entier. J’ai une voiture que j’utilise peu (deux pleins depuis début septembre) et un vélo que j’utilise tous les jours pour aller au travail, faire mes courses (merci à mes sacoches et mon panier), sortir le we, le soir, me balader etc. Je suis complètement d’accord avec vous sur le fait qu’il vaut mieux démarrer en tant que cycliste par un vélo à 200E pour ne pas se dégouter. Je me suis fait un tres beau cadeau l’automne dernier, j’ai remplacé ma vieille Lucette par une fringuante Birgit autrichienne d’origine; au début j’avais l’impression de pédaler un VAE tellement j’allais vite sans effort! Egalement nantaise comme vous, je maudis tous les jours la personne qui a cru intelligent d’inventer les contre sens cyclables tels que la rue de bel air ou la rue budapest. A bientôt de vous lire…

    • En effet, quel plaisir de rouler sur un vélo qui avance sans effort !

      Pourquoi maudissez-vous les contre-sens cyclable ?

      Ils sont souvent mal faits, j’en conviens, car, d’une certains automobilistes ne connaissent pas leur existence et voient d’un très mauvais œil ces cyclistes qui roulent à contre-sens, de deux, la voie réservée aux cyclistes est souvent bien trop étroite pour qu’on puisse y rouler en toute sécurité.

      En revanche, permettre aux cycles d’éviter des détours importants imposés par des sens uniques qui n’ont pour unique vocation que de réduire le trafic automobile, c’est plutôt intéressant.

      J’habite personnellement sur une rue à sens unique, et lorsque je souhaite aller vers le centre-ville de Nantes, je suis obligé de prendre cette route à contre-sens, sinon, c’est un détour de plusieurs minutes.

      Eh bien cette route n’est autorisée aux cycles à contre-sens que depuis quelques mois, au début, je devais obligatoirement faire un long détour, et je peux vous dire que j’ai eu un véritable sourire lorsque j’ai découvert ce changement de signalisation !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s